• Ben Coxworth

Un Drone alimenté par des granulés produisant de l'hydrogène prend son envol en Ecosse


Le drone fonctionnant à l'hydrogène prend son envol écossais (Crédit: SAMS)

À première vue, les piles à combustible d'hydrogène peuvent être considérées comme une source d'alimentation idéale pour drones à voilure fixe effectuant de longs vols.

De plus, elles ont une autonomie beaucoup plus longue que les batteries, et elles n’émettent pas d'émissions autres que de la vapeur d'eau. Malheureusement, l'hydrogène doit généralement être stocké dans de grandes cuves sous haute pression. Le mois dernier cependant, un drone électrique Raptor E1 a fait avec succès un vol d'essai équippé d’un nouveau système unique plus légèr que la batterie lithium-ion qu'il a remplacé. Le vol a été effectué le 19 janvier à l’aéroport d’Oban en Ecosse, par une équipe de l'Association écossaise pour les sciences marines (SAMS). Bien que le vol n'ait duré que 10 minutes avec le drone à une altitude de croisière de 80 m (262 pieds), la pile à combustible aurait eu assez de carburant pour voler pendant deux heures. Ce carburant a pris la forme d'environ 100 petites pastilles solides contenues dans une cartouche sans pression. Fabriquées par Cella Energy en Grande-Bretagne, les pastilles sont constituées d'un composé chimique de propriété, et ils produisent constamment de l'hydrogène gazeux quand une petite quantité de chaleur leur est appliquée. La pile à combustible Arcola Energy fabriquée convertit ce gaz en électricité, qui a été utilisée pour alimenter le moteur du drone.

Selon Cella Energy, les granulés (qui mesurent 1 cm carrés chacun) sont stables au cours d’un voyage dans un air changeant, et à des températures aussi chaudes que 50º C (122º F). un atome d'hydrogène sous pression, au contraire, doit être conservé à des températures très basses. « Ce vol a utilisé un petit système de prototype et nous avons été heureux avec le vol initial, qui se poursuivra par un autre vol qui doit avoir lieu dans un proche avenir », a dit le directeur général de Cella Energy, Stephen Bennington. « Des versions plus grandes de ce système que nous sommes déjà en train de concevoir auront trois fois l'énergie d'une batterie lithium-ion du même poids. » En fin de compte, cette technologie peut même être intégrée dans les avions de transport de passagers dans sa taille originale. Source: Cella Energy via New Scientist

ENGLISH VERSION

Drone flight powered by lightweight hydrogen-producing pellets

  • Ben Coxworth

  • February 8, 2016

  • 4 PICTURES

The hydrogen-powered drone takes to the Scottish skies (Credit: SAMS)

Image Gallery (4 images)

At first glance, hydrogen fuel cells sound like a great power source for fixed-wing drones making long flights – they have much longer run times than batteries, and they emit no emissions other than water vapor. Unfortunately, the hydrogen typically has to be stored in large heavy pressurized tanks. Last month, however, a Raptor E1 electric drone made a successful test flight running on a unique new system that's actually lighter than the lithium-ion battery it replaced.

The flight was carried out on Jan. 19th at Scotland's Oban Airport, by a team from the Scottish Association for Marine Science (SAMS). Although the flight only lasted 10 minutes with the drone cruising at an altitude of 80 m (262 ft), the fuel cell reportedly had enough fuel to fly for two hours.

That fuel took the form of approximately 100 small solid pellets contained within an unpressurized cartridge. Made by Britain's Cella Energy, those pellets are composed of a proprietary chemical compound, and they steadily produce hydrogen gas when a small amount of heat is applied. The Arcola Energy-manufactured fuel cell converts that gas into electricity, which was used to power the drone's motor.

According to Cella, the pellets (which measure 1 sq cm each) are stable during rough air travel, and at temperatures as warm as 50º C (122º F). Pressurized hydrogen, by contrast, must be stored at very low temperatures.

"This flight used a small prototype system and we were pleased with the initial flight, with another flight scheduled to take place in the near future," says Cella's Managing Director, Stephen Bennington. "The larger versions of this system that we are already designing will have three times the energy of a lithium-ion battery of the same weight."

Ultimately, the technology may even be integrated into full-size passenger-carrying aircraft.

Source: Cella Energy via New Scientist

#granulés #benCosworth #DronefonctionnantàlHydrogène #hydrogène #drone #droneline #droneline #ArcolaEnergy #CellaEnergy #RaptorE1 #DroneRaptorE1

Navigation Rapide

Drone Line

Une autre Vision du Monde

DRONE LINE  - RCS 81246676100010 - 14 Lot.Prairie de la Vaquette

 Draille de la Vaquette

     13150 TARASCON (FRANCE).

 

Assurance R.C.: AXA France Iard N° 446626  
 

06.49.86.29.68

Suivez-nous sur

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Pinterest Social Icon
  • Instagram Social Icon