• NICK LAVARS

Le Gouvernement américain annonce l'enregistrement obligatoire des drones de loisir.


Si vous êtes sur le point d’acquérir un de ces cadeaux les plus inovants en cette période de fêtes, alors le gouvernement fédéral américain veut pouvoir le savoir ! Après avoir dévoilé ses intentions en Octobre, la Federal Aviation Administration (FAA) a annoncé aujourd'hui la création de sa base de données de drone qui exige de propriétaires de petits aéronefs sans pilote à inscrire leurs véhicules, sans quoi ils s’exposent à des sanctions très lourdes, qui pourraient inclure une peine de prison.

Il ya deux mois, le département américain des Transports (DOT,) a réuni un groupe de travail composé de 25 à 30 représentants du gouvernement et les industries de drones et de l'aviation. L'objectif était de proposer des recommandations sur la façon dont un système d'enregistrement des drones pourrait être le mieux intégré.

Le groupe a remis son rapport le 21 Novembre 2015 et après avoir éxaminé celui-ci durant quelques semaines, la FAA a confirmé aujourd'hui ce qu'il décrit comme un portail web "simplifié" pour l'enregistrement de drone.

Les propriétaires de petits aéronefs sans pilote pesant entre 0,55 et 55 lb (250 g et 25 kg) devront entrer leur nom, adresse postale et adresse e-mail. Un certificat de propriété sera alors généré, avec un numéro d'identification unique qui doit être collé sur l'aéronef.

Les personnes inscrites devront être âgés d'au moins 13 ans, et les propriétaires actuels qui ont mis en service leur appareil avant le 21 Décembre 2015 auront jusqu'au 18 Février 2016 pour s’inscrire. Ceux qui achètent des machines après le 21 Décembre 2015 devrons s’inscrire avant leur premier vol en plein air. L’inscription coûtera 5 $, mais pour inciter les gens à s'inscrire rapidement, la FAA renonce à cette taxe jusqu'au 20 Janvier 2016.

L'enregistrement obligatoire implique seulement les drones de loisirs, avec une utilisation commerciale de ceux-ci toujours interdite sauf si l'exploitant a obtenu une dérogation de la FAA. Les sanctions civiles pour non-inscription peuvent aller jusqu'à une amende de 27.500 $, tandis que les sanctions pénales peuvent aller jusqu’à 250 000 $ et trois ans de prison.

Avec ces drones qui sont de plus en plus populaires parmi les amateurs, la FAA cède sous la pression croissante de garder un œil sur ceux qui volent de façon irresponsable. Une analyse récente par le Centre d’étude des Drone N°921 recense des incidents impliquant des drones et des avions pilotés dans l'espace aérien américain entre le 17 Décembre 2013 et le 12 septembre 2015. Dans cette étude, 35,5 pour cent ont été définis comme « Close Encounters », ce qui signifie qu'il y avait un danger possible de collision.

"Nous nous attendons à ce que des centaines de milliers d'aéronefs sans pilote de tous modèles seront achetés pendant ces fêtes" conclue Michael Huerta, administrateur de la FAA. "Cet enregistrement nous donne l'occasion d'éduquer ces nouveaux utilisateurs de l'espace aérien avant qu'ils volent afin qu'ils connaissent les règles de l'espace aérien et qu’ils comprennent qu'ils sont responsables envers le public et donc de voler de façon responsable."

La FAA note également qu'elle travaille sur un processus d'inscription en ligne similaire pour ceux qui utilisent des drones pour les entreprises, qui sera applicable au printemps 2016.

Source: FAA

IN ENGLISH

US government announces mandatory drone registration

If you're on the receiving end of one of the hottest gifts this holiday season, then the US federal government wants to know about it. After first flagging its intentions in October, the Federal Aviation Administration (FAA) has today announced its drone database which requires owners of small unmanned aircraft to register their vehicles or face very steep penalties, which could include time in prison.

Two months ago, the US Department of Transportation (USDot) assembled a taskforce consisting of 25 to 30 representatives from government and the drone and aviation industries. The objective was to offer recommendations on how a drone registration system could best be rolled out.

The group delivered its report on November 21 and now after mulling things over for a few weeks, the FAA has today confirmed what it describes as a "streamlined" web portal for drone registration.

Owners of small unmanned aircraft weighing anywhere between 0.55 and 55 lb (250 g and 25 kg) will need to enter their name, home address and e-mail address. An ownership certificate will then be generated, along with a unique identification number which must be stuck on the aircraft.

Registrants will need to be at least 13 years old, and existing owners who have operated their aircraft prior to December 21 will have until February 18, 2016 to register. Those purchasing aircraft after December 21 will need to register before their first outdoor flight. Registration will cost US$5, but as an incentive for people to get onboard sooner rather than later, the FAA is waiving this fee up until January 20, 2016.

The mandatory registration applies only recreational drones, with commercial use of drones still banned unless the operator has been granted an exemption from the FAA. Civil penalties for non-registration can carry up to a $27,500 fine, while criminal penalties go as high as $250,000 and up to three years in prison.

With drones only becoming more popular amongst hobbyists, the FAA has come under increasing pressure to keep tabs on those flying irresponsibly. A recent analysis by the Center for the Study of the Drone noted 921 incidents involving drones and manned aircraft in US airspace between December 17, 2013 and

September 12, 2015. Of these, 35.5 percent were defined as "Close Encounters," that is, close enough that there was a possible danger of collision.

"We expect hundreds of thousands of model unmanned aircraft will be purchased this holiday season," says FAA Administrator Michael Huerta. "Registration gives us the opportunity to educate these new airspace users before they fly so they know the airspace rules and understand they are accountable to the public for flying responsibly."

The FAA also notes that it is working on a similar online registration process for those using drones for business, which it says will launch by (US) spring of 2016.

Source: FAA

#Législation #gouvernementaméricain #FAA #enregistrementobligatoiredesdrones #NickLAVARS

Une autre Vision du Monde

DRONE LINE  - RCS 81246676100010 - 14 Lot.Prairie de la Vaquette

 Draille de la Vaquette

     13150 TARASCON (FRANCE).

 

Assurance R.C.: AXA France Iard N° 446626  
 

06.49.86.29.68

Suivez-nous sur

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Pinterest Social Icon
  • Instagram Social Icon