• Nick Lavars

Un système de contrôle du trafic aérien des Drones à l'horizon


Le système de contrôle du trafic aérien pourrait un jour s’adapter pour la livraison

de drones et d'autres services commerciaux effectués par les drones. Dans le dernier mouvement vers l'ouverture dans le ciel des États-Unis pour les drones commerciaux, la NASA et la société aérospatiale EXELIS se sont associées pour développer un système prototype de contrôle de la circulation aérienne. Le mois dernier, la FAA a dévoilé un ensemble de directives proposées pour le vol de drones commerciaux. Bien que ses intentions étaient vues comme un signe de bienvenue pour une industrie en devenir, la proposition plus ou moins ciblée sur le concept de l'utilisation de drones pour la livraison incluait des règles qui stipulaient que les véhicules de livraison ne seraient autorisés seulement pilotés à vue. Reuters rapporte qu'au cours des six derniers mois, Exelis a mis au point un système de suivi des drones qui pourrait rendre leur fonctionnement possible au-delà de la ligne de visée (sans pilotage à vue) : deux produits associés, Symphony UAS-Vue et RangeVue, système visant à améliorer les normes de sécurité autour du vol du drone.

Exelis a une longueur d'avance sur d'autres entreprises travaillant sur des solutions similaires car il fournit déjà la FAA avec un flux de données qui est utilisé pour suivre les avions pilotés. Le nouveau système serait essentiellement une intégration de ces données avec celles de drones volant à des altitudes plus basses, en dessous de 500 pieds (152,4 m).

Le prototype du système devant être dévoilé officiellement à la fin de ce mois-ci, la NASA va prendre la direction des opérations et développer ce système dans l’espoir qu’il soit prêt à être commercialisé. Il prévoit que le système sera adopté par la FAA et qu’il soit trouvé des partenaires dans les entreprises bancaires afin de rationaliser leurs activités développées sur les drones.

Amazon, Google, Alibaba et un trésor de startups comme Flirtey et Bizzby ont tous exprimé l'intention d'utiliser des drones pour la livraison. La phase de développement cherchera à intégrer les facteurs tels que la météo, la circulation des autres drones pour éviter les collisions et le « geofencing » pour protéger certains espaces aériens, tel que ceux au-dessus des aéroports ou des bâtiments gouvernementaux.

Le produit fini sera gèrera la position du drone et affichera en temps réel de nombreux paramètres comme le terrain survolé, la météo et le geofencing en temps réel. Source: Reuters

IN ENGLISH

Drone air traffic control system on the horizon

  • Nick Lavars

  • March 11, 2015

In the latest move towards opening up skies in the US for commercial drones, NASA and aerospace company Exelis have teamed up to develop a prototype air traffic control system.

Last month, the FAA unveiled a proposed set of guidelines for commercial drone flight. While its intentions were a welcome sign for an industry in waiting, the proposal more or less struck out the concept of using drones for delivery by including rules that stipulated the vehicles would only be allowed to be flown within sight.

Reuters reports that over the last six months, Exelis has been developing a tracking system for drones that could make operation beyond line-of-sight feasible. Including two products dubbed Symphony UAS-Vue and RangeVue, the system is aimed at improving safety standards around drone flight.

Exelis has a leg up on other companies working on similar solutions because it already provides the FAA with a data feed that is used to track manned aircraft. The new system would essentially integrate this data with that of drones flying at lower altitudes, below 500 ft (152.4 m).

With the prototype expected to be officially unveiled later this month, NASA will then take the reigns and develop it into what is hoped will be a market-ready product. It anticipates that the system will be adopted by the FAA and find suitors in firms banking on drones to streamline their businesses. Amazon, Google, Alibaba and a hoard of startups like Flirtey and Bizzby have all expressed intentions to use drones for delivery.

The developmental phase will look to integrate factors such as weather, movement of other drones to avoid collisions and geofencing to protect certain airspace, such as that above airports or government buildings. The finished product will track drone locations and display things like terrain, the weather and geofencing in real time.

Source: Reuters

#contrôledutrafficaérien #drone #droneline #amazon #nasa #exelis #FAA #alibaba #flirtey #bizzby #NickLavars

Une autre Vision du Monde

DRONE LINE  - RCS 81246676100010 - 14 Lot.Prairie de la Vaquette

 Draille de la Vaquette

     13150 TARASCON (FRANCE).

 

Assurance R.C.: AXA France Iard N° 446626  
 

06.49.86.29.68

Suivez-nous sur

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Pinterest Social Icon
  • Instagram Social Icon